La base de l'harmonie

  • Auteur stefou
  • Niveau Débutant
  • Créé 25 février 2009, 19:34
  • Modifié 02 mars 2009, 19:51
  • Visualitions 2015
Voici le cours que je donne à mes élèves lorsqu'ils débutent: smiley

Les notes ? Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si !
Voilà ce que n'importe qui peut répondre, du moins dans nos pays occidentaux. En effet, depuis notre naissance, nous sommes imprégnés de chansons et de mélodies construites avec ces notes propres à notre culture. Ces notes proviennent d'un ensemble de sons qui au cours des siècles sont devenus "naturels".

Un ensemble de sons ? Quelle est la différence entre un son et une note ?



On a tendance à confondre les deux. Les débutants doivent différencier ces deux notions. C'est ce que je vais vous expliquer dans cette leçon importante si l'on veut être précis dans notre vocabulaire musical.

Le son musical est un phénomène acoustique produit par la vibration d'un corps, ici bien évidemment la corde d'une guitare. Un son musical contrairement à un bruit se caractérise par:

La hauteur



La hauteur est en relation avec le nombre de vibration d'une corde. Par exemple 440 Hz signifie 440 vibrations de la corde par secondes. On remarque (les physiciens en fait) que plus la fréquence est élevée, plus la corde vibre rapidement et plus le son perçu par l'oreille est aigu.
Autre propriété remarquable, plus une corde est épaisse, longue et peu tendue, plus elle produira un son grave.

Je rajoute ici que ce dernier point nous explique cette différence de hauteur qu'il existe en la corde de mi Grave et a corde de mi Aigu



Lorsque la fréquence double, le nouveau son, sans être identique, est remarquablement proche à l'oreille du premier. La distance entre ces deux sons s'appelle une octave. Rappelez vous donc DO RE MI FA SOL LA SI (DO) C'est un écart très important, identifiable par tous.


Le timbre




Le timbre d'un son dépend de l'instrument utilisé. Simplement dit, si vous jouez une note LA sur un piano et sur une guitare le timbre sera différent ( donc l'impression de ressentir la note est différent) mais la note sera caractérisé par la même fréquence pour les 2 instruments

L'échelle diatonique



Dans la musique occidentale, on utilise l'échelle diatonique. C'est une échelle heptatonique, c'est à dire qu'elle est composée de 7 notes regroupées dans chaque octave. Ces 7 notes, que tout le monde connaît, portent les noms suivantes :
Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La et Si (en notation anglo-saxonne : C, D, E, F, G, A et B).

Ces 7 notes ne sont pas espacées de la même façon, elles ne partagent pas l'octave en parts égales. La distance entre deux notes s'appelle un intervalle et, dans la musique occidentale, l'intervalle se mesure en tons ou en demi-tons (2 demi-tons = 1 ton). Dans le cas de l'échelle diatonique, toutes les notes sont espacées d'un ton ou d'un demi-ton qu'on appelle diatonique. Voici les intervalles en partant de la note Do :
échelle diatonique

Bien sûr, notre échelle diatonique représentée se prolonge à l'infini, à gauche et à droite, au delà des deux notes Do.

Cette représentation de l'échelle diatonique en se restreignant à un intervalle d'octave renvoie à l'étude des gammes. Pour simplifier, retenez pour l'instant qu'une gamme est une succession de notes rangées dans une octave de la plus grave à la plus aigue (ou le contraire) et que, contrairement à une échelle musicale, il existe une hiérarchie entre ces notes.

L'échelle chromatique



On peut compléter l'octave en rajoutant cinq notes intermédiaires à l'échelle diatonique, on obtient alors 12 notes qui forment l'échelle chromatique. Ces 12 notes divisent donc l'octave en douze, et sont toutes espacées d'un demi-ton les unes des autres.

Pour nommer ces nouvelles notes on utilise les noms des notes de l'échelle diatonique auxquels on rajoute des altérations :

* le symbole # (dièse) augmente la hauteur d'un demi-ton,
* le symbole b (bémol) diminue la hauteur d'un demi-ton.

Les douzes degrés de l'échelle chromatique sont alors :
Do, Do# ou Réb, Ré, Ré# ou Mib, Mi, Fa, Fa# ou Solb, Sol, Sol# ou Lab, La, La# ou Sib, et Si
(en notation anglo-saxonne : C, C# ou Db, D, D# ou Eb, E, F, F# ou Gb, G, G# ou Ab, A, A# ou Bb, et B).


Attention à bien repérer les notes altérées et celles qui ne le sont pas. Il n'existe pas de note intermédiaire entre Mi et Fa ou entre Si et Do. Ainsi :

* Dob = Si et Si# = Do,
* Fab = Mi et Mi# = Fa.