FL Studio - Les effets et le mastering : transformer et modifier le son

  • Auteur Aristouille
  • Niveau Débutant
  • Créé 15 juin 2014, 14:26
  • Modifié 28 octobre 2016, 15:00
  • Visualitions 22654
Bonjour à tous ! Après un très très long moment d'absence (wow deux trois ans) je vous fait enfin parvenir un nouveau tutoriel pour FL Studio. J'utiliserai ici la version 11.0.3.

Aujourd'hui, nous allons voir un facteur déterminant, si ce n'est le plus déterminant : c'est ce qui va différencier votre composition en trente seconde sur FL Studio du dernier hit de Martin Garrix. En gros, il va s'agir de rajouter des effets à vos instruments pour leur donner un meilleur son que celui qu'ils ont actuellement. Le but va aussi être d'équilibrer les volumes, de faire en sorte qu'on entende tous les instruments, mais qu'en même temps votre musique soit la plus forte possible, le tout de manière à ce que le son soit "propre". Bref, une alchimie complexe qu'il convient de travailler tout autant que la composition.

Dans ce tutoriel, je vais vous montrer dans un premier temps comment rajouter des effets, puis ensuite nous verrons quelques applications concrètes pour quelques instruments atypiques. J'utiliserai un peu de jargon musical dont la majorité est présentée dans mon premier tutoriel ou dans ce cours même. S'il y a malgré tout un mot que vous ne comprenez pas, n'hésitez pas à le demander en commentaire ou à faire une rapide recherche sur internet.

Comment rajouter un effet ?



Dans un premier temps voyons l'aspect pratique. Lancez FL Studio, créez un nouveau projet en partant du template "Club Basic", composez vite fait une mélodie, mettez une batterie, un accompagnement à la basse et un piano qui joue quelques accords. Si vous ne savez pas comment faire cela, lisez mon précédent tutoriel.

Image utilisateur

Remarquez que j'ai utilisé des VST qu'il y a déjà dans le logiciel et qui sont disponibles par défaut. Je n'ai absolument pas touché à ces derniers et n'aie pas réglé leur son à partir du VST : j'entends vraiment le son de base.

Cliquez sur ce lien pour écouter ma musique.

On va alors tacher d'attribuer un effet (FX) au piano qu'on entend dans le fond. Je juge qu'il serait mieux avec un peu de réverbération (reverb).

Je commence par faire clique droit sur la loupiotte verte à gauche de ma VST FL Keys qui a comme son le piano, et je clique sur solo. Cela a pour effet de ne faire entendre que le piano : je vais ainsi pouvoir me concentrer sur son son.

Image utilisateur

Je clique ensuite sur le channel de ma vst FL keys de telle sorte à afficher ce petit menu qui s'appelle "Channel Setting" (propriété du channel).

Image utilisateur

Je clique ensuite sur le petit truc (je sais même pas comment appeler ça) situé en haut à droite de la petite fenêtre des propriétés du channel et sous lequel il y a marqué en tout petit FX. Je maintiens mon clic et glisse vers le haut jusqu'à ce qu'il y ait marqué [ 5]. Si votre mixer n'est pas ouvert, ouvrez le en cliquant en haut à droite sur le bouton correspondant sur la barre d'outils.

Ce nombre correspond au numéro de l'insert sur le mixer auquel on a attribué la VST, donc ici l'insert 5. Dans cet insert, on peut rajouter des effets sur le rack d'effet. Le son du piano va sortir de la VST, aller jusqu'à l'insert 5, passer à travers chacun des effets du rack d'effet de cet insert, puis aller jusqu'à l'insert master, passer à travers chacun des effets de l'insert du master, puis enfin sortir par vos enceintes et vous aller pouvoir l'entendre.

C'est compliqué ? Ce n'est pas très important. Retenez qu'en attribuant un insert à une VST, quand vous rajouterez des effets à cet insert, et bien le son de votre VST sera modifié. Génial !

Image utilisateur

Nous ce qu'on voulait, c'était mettre de la reverb. Et bien faisons ainsi. Si ce n'est pas déjà fait, sélectionnez l'insert 5 dans le mixer en cliquant dessus. Aidez vous du menu déroulant en haut si vous ne le voyez pas. Je clique sur la première petite flèche tout en haut à gauche de mon rack d'effet, et dans le menu déroulant je choisis FL Reeverb 2.

À noter que les effets qu'on voit dans cette liste sont comme les instruments qu'on ajoute dans les channels, ce sont eux aussi des VST. Vous pouvez en télécharger sur internet et en rajouter dans votre logiciel tout comme les VST. La méthode est très très similaire à celle détaillée dans mon autre tutoriel, il vous suffira de cliquer dans ce menu sur "More..." pour rajouter vos effets.

Image utilisateur

Le son change immédiatement et l'effet apparaît dans le rack d'effet. On voit également apparaître la fenêtre de la VST de l'effet. Le changement dans le son est très subtil, mais si votre volume est suffisemment fort ou que vous portez un casque, vous devez noter une différence dans la spatialisation. Cela reste cependant discret.

Image utilisateur

#1 RÉGLER LE PIANO - LA REVERB



Mais un effet n'est jamais intéressant si on le met juste comme ça : tout l'art consiste à le régler pour obtenir le son que vous voulez. Moi, j'imaginais un aspect très très aérien pour mon piano, donc je vais pousser l'effet au max. Pour cela, je vais modifier quelques boutons :
- DRY : le baisse le dry. Le dry, c'est le son de l'instrument sans effet. Ici, ça m'intéresse pas trop. Le volume baisse, mais le son de reverbération est plus marqué.
- WET : j'augmente le wet. C'est le son de l'instrument avec l'effet au maximum. La balance wet/dry est importante dans la reverb. Ici je l'augmente car cela donne plus de volume à l'aspect aérien voulu.
- [T]DEL : c'est le délai avant l'activation de l'effet, c'est automatique. Ici ça m'intéresse pas trop, j'y touche pas.
- SIZE : je baisse la size pour donner un aspect plus iréel à mon son.
- DIFF : c'est la diffusion. Je n'y touche pas.
- STEREO SEPARATION : le nom n'est pas clairement indiqué, c'est le bouton en bas à droite. Je la baisse pour donner plus de puissance à mon son.
- DEC : c'est le decay, je l'augmente. C'est en gros la durée de votre reverbération. Un plus haut decay fera une reverbération plus marquée et prolongée, alors qu'un plus court rendra la reverb plus sèche.

Il y a d'autres boutons auxquels je ne touche pas. Rapidement, H.CUT (HIGHT CUT) sert à couper les hautes fréquences (aigus), L.CUT (LOW CUT) sert à couper les basses fréquences (graves), DAMP (DRY AMP) c'est l'amplification du dry (son sans l'effet), le CROSS (CROSSOVER) va déterminer l'aprubtité de vos transitions,

Voilà à quoi ressemble les réglages.

Image utilisateur

Refaite un clique droit sur la loupiotte verte à gauche de votre Channel "FL Keys" dans votre step sequencer. Le son n'a plus rien à voir, votre piano a beaucoup plus de spatialisation, il remplit beaucoup plus l'espace.

Cliquez sur ce lien pour écouter ma musique.

#2 RÉGLER LE SYNTHÉ MÉLODIQUE - L'EQ



Maintenant que vous savez rajouter des effets, on va se mettre en quête de changer le son de votre synthé mélodique. Je sais pas pour vous, mais moi je le trouve trop aigu, et ça me fait mal à la tête. Isolez le son de votre synthétiseur WASP comme vous l'avez fait avec la VST FL Keys (clique droit sur la loupiotte verte, puis cliquer sur solo). Double cliquez encore une fois sur le channel de votre vst de telle sorte à faire apparaître ses propriétés (exactement comme on a fait avec le piano) et attribuez lui l'insert 6 cette fois ci.

Rajoutez un effet, et cette fois sélectionnez l'effet "Fruity Parametric EQ 2".

Image utilisateur

Cet effet correspond à un Equalizer, ou un égaliseur en français. Personnellement j'utilise un vieil anglicisme parce que moi pas bien parler français et je dis "équaliseur" (prononcer é-coua-liseur). Cet effet un peu complexe en apparence mais en réalité très simple distingue votre son en fonction des différentes fréquences qui le constitue. Vous allez grâce à cette outil pouvoir amplifier ou diminuer certaines d'entre elle.

Plus simplement, vous allez pouvoir "enlever" ou "rajouter" des aigus ou des basses. Bien sûr ce n'est pas aussi simple, mais grosso modo c'est comme ça que ça se passe.

L'avantage avec celui ci est que vous voyez quelles sont les fréquences qui constituent votre son. Vous pouvez alors visuellement décider quelles fréquences vous allez privilégier ou supprimer.

Saisissez vous d'un des petits ronds avec un numéro vers la droite (donc les aigus) et glissez le dans l'espace de telle sorte à ce que le son n'ait pas trop d'aigus. Je sais que moi je suis un bourrin avec et que normalement il ne faut pas faire comme ça, mais moi j'en prends souvent deux pour modeler la courbe blanche de telle sorte à ce que le son me convienne. C'est un peu sale mais ça marche, n'hésitez pas à bien tout triturer dans tous les sens.

Image utilisateur

L'EQ est pour moi le plus intuitif donc je ne m'attarderai pas trop là dessus. Sachez qu'il y a beaucoup de boutons ici qui servent à mieux modeler votre courbe blanche de telle sorte à avoir un son clean et précis. Ces boutons sont un peu long à expliquer mais simple à comprendre, je ne peux que vous proposer d'expérimenter et d'apprécier les réactions vous-même.

Cliquez sur ce lien pour écouter ma musique.

#3 RÉGLER LA DEEP BASSE - L'EQ ET LE LIMITER



Allez cette fois ci je vous passe les détails, et attribuez moi directement le synthé de basse à l'insert 7 après l'avoir mis en solo. Mon but ici va être de créer un son de basse plus "deep", plus profondes, plus lourdes quoi. Rajoutez un équaliseur (Fruity Parametric EQ 2) à votre rack d'effet et réglez le de telle sorte à rajouter beaucoup de basse.

Image utilisateur

Rajoutez ensuite un limiter (Fruity Limiter) dans l'effet juste en dessous dans le rack d'effet. En analysant les pics lorsque notre basse joue, on voit que notre basse manque (très légérement) d'uniformité. Ici ça va encore, puisque la basse part d'un synthé, mais si vous travaillez avec des enregistrements de vraies basse, la différence risque d'être encore plus marquée, jusqu'à en devenir insupportable.

Image utilisateur

Notre limiter ici va servir à uniformiser le son. En gros, on va monter le GAIN grâce au bouton correspondant, mais on va abaisser le CEIL pour éviter que notre volume dépasse un certain seuil (ce sont les deux boutons en bas à gauche sur la ligne supérieure, le violet et le vert).

Image utilisateur

La différence vous semble peut être anecdotique. Pourtant c'est un des éléments les plus important dans le mastering, puisque qu'il va rendre le son plus "rond" en éliminant les disparités de volume et équilibrant votre son. Essayez d'écouter avec et sans pour comparer. La différence est notable.

Cliquez ici pour écouter sans limiter : grésillements, basse bancale et qui fait mal à la tête
Cliquez ici pour écouter avec limiter : uniforme, droit, basse forte et pourtant discrète

J'aimerais beaucoup vous expliquer à quoi servent les autres boutons du limiter mais je n'ai moi même jamais compris. Peut être un jour je mettrai à jour ce tutoriel quand j'aurai compris.

Conclusion



Voilà qui est tout pour ce tutoriel. J'espère que vous avez tout compris et que j'ai été clair. Notez bien qu'il s'agit ici d'enseignements que j'ai moi même relevé en tant qu'autodidacte et qu'il y en a sûrement beaucoup d'erroné ou de pas optimisé. De la même manière, aucun d'entre eux n'est fixe et vous pouvez à loisir tourner tous les boutons pour voir si vous arrivez à obtenir un son qui vous plaît, même s'il s'agit d'un son tout grésillant et qui fait mal aux oreilles. Je vous encourage également à essayer d'autres effets et de ne pas vous contenter de ces trois là, même si vous pouvez déjà faire beaucoup avec.

Les plus avertis auront noté que je n'ai pas traité du mixage de la batterie. Il s'agit en fait d'un sujet plutôt compliqué qui va jusqu'à définir différents styles de musique (drum&bass, EDM, house, trap, bass music...). Je tâcherai donc d'y dédier un tutoriel entier.

Aller plus loin ?



- Les effets de base de FL Studio sont bien, mais vous pouvez en trouver plein d'autres sur internet. <gras>Apprenez à installer de nouveaux plugins pour FL Studio !

- Les effets ne sont pas le seul moyen d'améliorer vos sons. <gras>Apprenez à améliorer vos samples pour en faire des trucs de ouf !