6K Fest : Un retour en grandes pompes !

Ces 23 et 24 février, le 6K organisait de nouveau un festival en grandes pompes, avec cette fois-ci la participation du Warzone, bar voisin au 6K Shop à Liège, pour une des plus grosse affiches à leur actif : Caliban, Betraying The Martyrs et Hacktivist le premier jour et Rise Of The Northstar, Callejon et Ingested le second jour. Voilà pour les têtes d'affiche ! Nous étions présents le second jour.

Et il fallait être là tôt pour ne pas rater le début des hostilités : c'est à 13h30 que les Hongrois de Harmed lançaient la deuxième journée de ce Warzone Metal Fest vs 6K Fest au Centre Culturel de Chênée, à quelques kilomètres de la Cité Ardente. Un lieu que certains ont déjà fréquenté notamment pour la Guerre des Gaules, festival annuel qui a lieu dans ce même lieu chaque année au mois d'octobre. Mais revenons-en à nos moutons ! Et à des moutons hongrois donc. Nous les avions découverts en live en octobre dernier lorsqu'ils avaient joué un concert en last-minute à Bruxelles et avaient montré aux personnes présentes qu'effectivement il y a une scène metal new school active dans ce pays à plus de 1300km de chez nous. Non-stop sur les routes ou presque, ils ont profité du concours lancé sur l'event Facebook du festival pour revenir jouer devant le public belge pour notre plus grand plaisir : un plaisir partagé par peu de personnes malheureusement. Une trentaine de personnes tout au plus a assisté à leur set endiablé. Mais cela n'a pas démotivé le quatuor - ex quintet - qui n'a cessé de bouger dans tous les sens et qui a fait son maximum pour laisser une bonne impression au public et encourager l'organisation à les booker à nouveau lors d'une prochaine tournée. On vous conseille de jeter une oreille et un oeil également à leur dernier single en date, Jester, groovy à souhait !

Harmed @ 6K Fest - Copyright : James K. Barbosa / BRSA Media.

Les Belges de Knives To A Gunfight étaient les prochains à monter sur les planches du festival mais nous avons dû zappé leur prestation. C'est donc avec les Parisiens de Atlantis Chronicles que nous sommes de retour au festival. Le niveau est monté d'un cran et l'affluence également, sans être extraordinaire : il y a 100 personnes éparpillées dans la salle à cette heure de l'après-midi (ndlr. Il est 15h30 quand les Français montent sur scène). Sourires aux lèvres, nos voisins français vont nous proposer un set aussi technique que puissant, consolidé par leur nouveau jeu de lumières bien ancré dans l'univers venu des fonds marins. Un set en mode diesel et qui aura fini tout feu tout flamme et motivé les premiers circle-pit de la journée ! Le duo final Upwelling Pt.1 / Within The Massive Stream restera à nos yeux un des meilleurs moments musicaux de cette journée bien ensoleillée !

On perd ensuite en finesse mais pas en puissance avec le groupe suivant : Annotations Of An Autopsy ! Les British sont là en exclu comme beaucoup de groupes à l'affiche : sur les 8 présents aujourd'hui, 6 sont là en one-shot, 1 est en tournée et 1 vient de notre petit pays. La donne était dans la même veine la veille avec 3 groupes en tournée pour 4 en one-shot et 1 belge. C'est dire si l'affiche, au sens premier du terme, était vraiment exceptionnelle ce weekend ! Et les Anglais ont confirmé aux organisateurs qu'ils avaient bien fait de miser sur eux : leur concert en mode rouleau-compresseur a été exécuté sans fausse note et si la rumeur annonçant leur retour en Belgique pour le mois d'août est vraie, nous y serons à coup sûr !

Entre deux des groupes les plus extrêmes de la soirée, place un petit moment de douceur avec les Suédois de Imminence, un des jeunes groupes les plus en vogue actuellement dans la scène metalcore. Eddie et ses acolytes nous ont offert une set-list reprenant la plupart de leurs tubes, y compris le dernier en date Paralyzed ainsi qu'un nouveau titre qui sera sur le prochain album. Un album que le groupe a officiellement annoncé quelques jours après le festival : "Turn The Light" sortira donc le 26 avril prochain. Et vu les premiers extraits, on le place dans nos disques les plus attendus en 2019 ! Mais pour ceux qui découvraient le groupe cet après-midi, ils ne partageront pas forcément la même impression. En effet, leur show manquait de puissance et le changement radical de style entre Annotations Of An Autopsy et Ingested ne les a pas aidés : commencé devant au moins 150 personnes, leur set se finira devant les 2/3. Certaines personnes partant au fur et à mesure. Les Suédois n'auront donc pas convaincu les novices et pas fait plaisir aux quelques fans venus spécialement pour eux : prévu pour 40 minutes, nous n'avons finalement eu droit qu'à 30 petites minutes. Plutôt dommage de faire l'aller-retour en avion expressément pour ce festival et finalement jouer seulement une demi-heure.

Imminence @ 6K Fest - Copyright : James K. Barbosa / BRSA Media.

Le festival approche de la fin puisqu'il ne reste que 3 groupes : Ingested, Callejon et la tête d'affiche Rise Of The Northstar. Malheureusement, des obligations familiales nous obligeront à quitter le festival plus tôt que prévu. Mais des retours que nous avons eu, la soirée s'est terminée en beauté avec ROTNS et enfin une affluence digne de ce nom ! Dommage que le public ne soit pas venu plus en nombre pour découvrir les groupes de l'après-midi.

Ce festival a tout cas tenu ses promesses sur scène et on remercie l'organisation ainsi que son accueil chaleureux. Avec un retour victorieux ainsi, on ne peut qu'espérer que d'autres 6K Fest auront lieu cette année : ce qui est déjà le cas avec une date organisée pour les Fêtes de la Musique en juin ! Et pour rappel, l'événement de ce weekend était organisé dans un but lucratif puisque les bénéfices étaient reversés à la Maison des Jeunes de Chênée, notamment pour les enfants de l'Ecole des Devoirs. On espère donc que le festival a eu le succès escompté !

Rise Of The Northstar @ 6K Fest - Copyright : James K. Barbosa / BRSA Media.