As Lions - Aftermath

Alors que je me prépare à une toujours douloureuse visite chez le dentiste, un mail arrive me demandant de façon polie et courtoise - mais ferme - de faire la chronique de ce premier EP d'As Lions. N'ayant aucune idée de ce qu'est ce groupe, je me lance ainsi à la découverte de cet opus en espérant m'en mettre plein les dents.

Tout d'abord, qu'est ce que As Lions ? Et bien ce n'est rien de plus qu'un nouveau projet composé d'ex-membres de Rise To Remain, incluant Austin Dickinson, fils de vous savez qui. N'ayant jamais été fan de l'ancien quintet londonien, je pars avec un à-priori plutôt négatif de ce nouveau projet.

Cet EP de 4 titres se révèle en fait une plutôt bonne surprise. Certes, c'est très classique, ils n'ont pas inventé l'eau chaude, mais la qualité des compositions est bien présente. C'est très bien exécuté, la production bien travaillée sans être encombrante. On y retrouve bien des ingrédients du metalcore moderne façon The Amity Affliction, mais ici on a l'impression que les compositions sont plus directes et surtout, beaucoup moins « agressives ». Ainsi, on note l'absence de chant crié durant tout l'EP, ce qui n'est pas dérangeant vu la qualité de chant clair d'Austin Dickinson. En fait, de par ces qualités, As Lions fait plus penser à du metal alternatif qu'à du metalcore à proprement parler ce qui n'est pas pour déplaire à l'auteur de cette chronique.

Au final, c'est un EP donc d'une excellente qualité que nous livre là As Lions. Maîtrisé de bout en bout, on prend un réel plaisir à l'écouter et on se retrouve frustré de déjà arriver à la fin de ces 4 morceaux. Leur premier album est attendu pour janvier 2017. Vivement !