Comment lancer un studio, partie 1

Au 14 Juin 2013, l'année n'était pas officiellement terminée, cela dit. Je n'étais en vacances qu'à partir de Juillet, à condition d'avoir réussi. Les résultats ont été annoncés le 27 Juin 2013, mais je n'ai pu confirmer que j'avais réussi mon bachelier que le 1er Juillet 2013, au retour du Graspop. Un camp scout, un job étudiant, quelques jours en studio et quelques jours de repos dont j'avais bien besoin plus tard, mon mois de Juillet est passé sans que je me soucie trop de toutes ces brochures qui me conseillaient de m'inscrire comme demandeur d'emploi au plus vite.

 

Les premières réflexions

 

Puis j'ai quand même décidé de mettre à jour les quelques connaissances que j'avais sur les démarches à entreprendre. Ça n'a pas été difficile de trouver l'information, car je l'avais reçu de chacun des trois syndicats principaux qui voulaient me recruter ainsi que du Forem (équivalent à Actiris pour Bruxelles), et j'ai pu recouper les informations avec plusieurs sites de la Région et de l'État Fédéral. Ces lois étaient tout à fait nouvelles et j'allais être parmi les premiers à fonctionner sous ce régime (ça a d'ailleurs fait un pseudo scandale quelques mois après quand ça a commencé à entrer en application), mais je ne le savais pas et tout me semble parfaitement honnête.

 

Ça disait que maintenant que je ne suis plus étudiant, j'allais pouvoir recevoir de l'aide pour trouver un travail, que si on estime que j'ai bien cherché mais que je ne parviens quand même pas à trouver on allait pas me laisser mourir de faim, et que tout ce que j'avais à faire pour recevoir cette aide, c'était de m'inscrire comme demandeur d'emploi et de chercher du travail. Honnête. Vive la Belgique ! Pour ceux qui veulent plus de détail, voyez mon précédant billet.

 

Le 5 Août 2013, je me suis donc inscrit comme demandeur d'emploi. Je pensais que j'avais déjà un mois de retard, mais comme les inscriptions qui ont lieu avant le 1er Août ne font commencer le stage d'insertion qu'à cette date, je n'avais que 5 jours de retard. Je sais donc que mon stage d'insertion se terminera au plus tôt le 29 Juillet 2014 (après 310 jours ouvrables).

 

À ce moment là, ça faisait environ un an que j'étais stagiaire au studio GoldFingers à Bruxelles, en parallèle de mon petit studio amateur dans la cave chez mes parents et de mes études. J'ai beaucoup travaillé là pour me former, car il y avait à l'époque une possibilité pour que je puisse être engagé comme assistant. Je savais que je pouvais me permettre de pendre un ou deux mois de réflexion sans réellement chercher de travail, donc j'ai passé le plus clair de mon temps au mois d'Août à travailler au studio pour démontrer ma détermination et discuter des possibilités concrètes de contrat.

 

Il  s'agit d'un petit studio, très professionnel et bien établi à Bruxelles, qui pas mal grandit au cours des deux dernières années, mais qui reste centré sur un seul homme, sans structure légale. Ça compliquait pas mal les bidons pour concevoir un contrat, et finalement on est arrivé à la conclusion qu'il n'y avait de toute façon pas assez de travail à ma portée par rapport aux moyens financiers dont le studio disposait pour pouvoir m'engager. J'ai reçu une lettre du Forem, me convoquant le 9 Septembre 2013 pour un premier entretient informel (histoire de m'expliquer le déroulement du stage d'insertion et ce que l'on attendait de moi), et j'ai donc du commencé à réfléchir sérieusement à une autre solution. Je continuais néanmoins à travailler de temps en temps au studio en tant qu'assistant. J'ai vaguement déposé quelques CVs à droite, à gauche, en me disant que j'allais peut-être prendre un job temporaire en attendant de trouver une solution avec le studio, mais j'avais déjà une autre idée derrière la tête.

 

Cet article fait partie d'une série initialement publiée sur le blog de BtK, l'auteur: http://onestdejademain.blogspot.be/