Graspop 2018 : 23 groupes à ne pas rater !

L’heure est proche. La traditionnelle messe du metal à Dessel approche à grands pas. En effet, moins d’un mois avant le début de la 23è édition du Graspop Metal Meeting ou GMM/Graspop pour les intimes. Une édition qui s’annonce grandiose, XL même ! Pour la première fois, le festival aura lieu sur 4 jours de concerts, même si le jeudi n’est pas une journée vraiment complète.

Des têtes d’affiche officielles à la pelle : Guns N Roses, Iron Maiden, Volbeat, Ozzy Osbourne mais également Avenged Sevenfold, Judas Priest, A Perfect Circle, Limp Bizkit, Marilyn Manson ainsi que des dizaines de groupes de haut calibre. Peu de groupes typé metal tournant cet été ne sont pas présents au célèbre festival belge. Notons toutefois Nightwish, Deftones, Alice In Chains et Stone Sour : les deux derniers ayant opté pour Rock Werchter. Mais à vrai dire, on se demande bien où il y aurait eu de la place pour eux ?! Vu la densité de cette édition, des groupes comme Limp Bizkit, habitués à jouer à 23h, débuteront cette fois à 17h30… cela vous donne une idée du niveau de l’affiche.

Il y aura cette année 116 groupes répartis sur 4 jours et 5 scènes. Beaucoup valent le coup d’être vus et chacun a bien sûr ses favoris. Toutefois, nous avons ressorti 23 noms - car 23è édition - qui, d’après nous, valent vraiment le coup d’oeil !

JEUDI

Black Stone Cherry : Attention, valeur sûre. Ils ont beau être assez jeunes, ils font déjà partie des meubles tant leurs tournées et passages sur les festivals de juin ont été incessants. Mélangeant rock sudiste, hard rock et gros son, les petits gars du Kentucky maîtrisent parfaitement leur sujet et délivrent des prestations live de grande qualité, en témoigne leur dernier passage particulièrement réussi sur la plaine du Graspop (2015). Quoi de mieux pour entamer le festival ?

Jonathan Davis : Habitué à jouer à Dessel avec le mythique Korn, notre bon vieux Jonathan viendra cette fois-ci en solo afin de présenter son nouvel album. A l’heure où nous écrivons ces lignes, ce dernier n’est pas encore sorti, mais les extraits dévoilés par le frontman s’annoncent prometteurs et sonnent comme du Korn de la grande époque ! Il ne faut néanmoins pas s’attendre à un concert de Korn 2.0, tant le reste de la discographie solo du chanteur est variée et peu connue. L’occasion sera donc belle de découvrir son répertoire et de passer un chouette moment avec un des meilleurs frontman de sa génération.

Ghost : Après avoir gravi les échelons un par un, les suédois reçoivent cette fois-ci l’honneur de clôturer la Mainstage 2 pour cette première journée de festival. Désormais emmené par le Cardinale Copia remplaçant le désuet Papa Emeritus, le groupe viendra présenter son très attendu nouvel album avec un nouveau show. Pour cette tournée, Ghost a trié les festivals sur le volet et ne feront que quelques apparitions. Un concert à ne rater sous aucun prétexte donc !

Guns N Roses : Très peu de groupes qui ont le pouvoir de forcer les festivals à modifier leurs dates. Ce fut le cas en 2015 pour les Foo Fighters pour qui Rock Werchter a avancé ses dates de 8 jours. Et il y a les GNR cette année. Si le Graspop est en version XL cette année, c’est bien grâce à eux. Après leur prestation sur la plaine de Werchter l’été dernier, c’est sur la plaine de Dessel que ce groupe de légende sera. Un événement que l’on croyait impensable jusqu’en 2016 alors nous vous conseillons d’y assister car on ne sait pas combien de temps cela va durer !

VENDREDI

Galactic Empire : A long time ago in a galaxy far, far away… Vous avez reconnu ? Star Wars bien sûr ! Ce groupe est fan des films mythiques de George Lucas et reprennent à leurs sauces les bande-son les plus connues. Fans de Star Wars ou non, nous vous conseillons d’être sous la Marquee à midi pile ce vendredi 22 juin. Et pour information, leur prochain album sort dans 2 jours… 4 mai. Que la force soit avec vous !

Zeal & Ardor : Si vous êtes amateurs d’ovnis et de découvertes, ceci est pour vous ! Zeal & Ardor est l’une des sensations de ces derniers mois et un groupe à ne surtout pas manquer lors de cette 23e édition du festival. Les suisses nous présentent un savoureux mélange de black metal et de black music qui apporte un réel vent de fraîcheur pour les scènes extrêmes. Ce genre d’audace est de plus en plus rare dans le monde du metal et il serait donc malheureux de ne pas en profiter !

Stick To Your Guns : Main Stage du Graspop devant des dizaines de milliers de personnes, il fallait s’y attendre pour les Californiens ! Le quintet est devenu un des principaux groupes de hardcore moderne et chaque album depuis 2010 fait l’effet d’une bombe. Soldout au Trix, une des têtes d’affiche du dernier Groezrock, présent à l’Ancienne Belgique en novembre dernier… c’est la suite logique. Quelle sera la prochaine étape ?

In This Moment : Après avoir longtemps tenté de crever l’écran en faisant de metalcore, les américains de In This Moment ont finalement trouvé leur voie en changeant de cap pour nous pondre du metal alternatif/industriel de qualité digne d’un Rob Zombie ou d’un Marilyn Manson de la belle époque. Le groupe viendra réaliser un gros show “à l’américaine” parfaitement huilé qui risque de retourner le Metaldome. Les concerts du groupe sont rares en Europe, il ne faut donc pas les rater !

Avenged Sevenfold : Pressenti pour être la tête d’affiche principale, les voilà recalés en Main Stage 2 dû à la présence de Iron Maiden. Et suite à leur demande, ils seront assez tôt sur scène (19h20 - 20h50) alors que le soleil ne sera même pas encore couché. Mais ce ne sera pas une raison pour les rater car c’est bien le seul endroit où vous pourrez les voir en Belgique. Leurs dernières dates belges : Graspop 2014 et Graspop 2011. Tout est dit. Même si l’album “The Stage” n’est pas une réussite, les classiques sont toujours dans la set-list.

Parkway Drive : Les voici enfin à la place qu’ils méritent et ce n’était pas joué d’avance tant le Graspop réchine toujours à donner une bonne place aux jeunes groupes. Ici, vous aurez droit à un show immense des Australiens en clôture de cette seconde journée à minuit. Pour ceux qui les ont vus au dernier Groezrock, vous savez à quoi vous attendre… sachant que ce sera encore plus gros. Gardez des forces pour chanter en coeur Carrion, Vice Grip ou le petit nouveau Prey !

SAMEDI

Crossfaith : Enfin. Enfin, les Japonais sont de retour en Belgique. Vous voulez vraiment faire la fête en concert ? Soyez à la Jupiler Stage à 16h50 ! A l’instar de leurs copains de Skindred, le quintet japonais a un style musical qui correspond parfaitement à une ambiance de festival. Pour leur second passage à Dessel, on aura droit à une tonne de nouveaux morceaux depuis la dernière fois. Sushis, saké et c’est parti !

Arch Enemy : Cela fait de nombreuses années que le groupe scrute le haut des affiches dans leur style et il n’est finalement pas étonnant de les voir, enfin, en Main Stage du festival flamand où ils se sont produits plus d’une fois. Le changement de chanteuse en 2014 avec l’arrivée d’Alissa (ex-The Agonist) semble avoir donné un second souffle, un vent de fraîcheur, au groupe. Et après un gros show dans un Trix soldout en début d’année, il nous tarde de les voir en plein air cet été !

Baroness : Ayant retourné le Metaldome en 2017, les américains ont été réinvités par l’organisation du festival pour remettre le couvert cette année. Ils se retrouvent cette année sur cette même scène, mais à une place nettement plus haute sur l’affiche. Si vous êtes fan de sludge et que vous ne connaissez pas encore Baroness, il est plus que temps de s’y intéresser ! Mélangeant gros riffs et envolées psychédéliques, le groupe ne cesse de monter et s’impose de plus en plus comme un maître du genre. Un concert à ne pas rater !

Rise Against : Le Groezrock n’ayant pas lieu cette année, l’organisation du Graspop a donc décidé de miser un peu plus sur le punk et c’est pourquoi nous aurons le plaisir de voir Rise Against à l’affiche ! Si le punk-hardcore du début semble loin, le groupe n’en a pas perdu de sa hargne et de sa qualité pour autant. Le groupe devrait apporter un vent de fraîcheur à une journée du samedi somme toute assez classique. Cela sera en tout cas un réel plaisir d’entendre les tubes du groupe raisonner sur la plaine de Dessel.

DIMANCHE

Powerflo : Une des curiosités de l’affiche. Composé de stars telles que Sen Dog (Cypress Hill), Billy Graziadei (Biohazard), Rogelio Lozano (Downset), Christian Olde Wolbers (ex-Fear Factory) ainsi que du batteur Fernando Schaefer, le groupe propose un hardcore ultra énergique teinté de sonorités hip/hop. Le premier album paru l’année dernière s’est avéré être une bonne surprise remplie de morceaux qui feront mouche à coup sûr dans le pit. Si vous voulez mosher, vous savez ce qu’il vous reste à faire...

Billy Talent : Le groupe se fait rare en Belgique mais ce n’est pas pour autant leur premier passage au Graspop. Ils y avaient été ajoutés en dernière minute en 2010 où ils ouvraient pour Slayer, groupe dont ils scandaient le nom entre chaque morceau pour mettre de l’ambiance… si leurs derniers disques ne sont pas au niveau des 3 premiers, ils restent une valeur sûre en live !

Body Count : Tracy Lauren Marrow, cela vous dit quelque chose ? Sûrement pas. Quid de son nom de scène, Ice-T ? Tout de suite, ça parle plus ! Pour beaucoup, c’est un acteur de la série “New York : Unité Spéciale” mais avant cela, c’est le chanteur de Body Count bo***l ! Et si le groupe a un passé idéal pour en faire une série, cela reste une légende du hardcore / metal crossover. Jetez donc une oreille à leurs deux derniers disques “Bloodlust” & “Manslaughter”.

Hollywood Vampires : Des super-groupes, il y en a à la pelle. Si certains comme Velvet Revolver ont su tenir plusieurs années et produire une musique de très haute qualité, ce n’est pas le cas de tous qui sont souvent des projets assez éphémères. Hollywood Vampires est un super-groupe vraiment à part : un mix entre musiciens de légende et… un acteur, en l'occurrence Johnny Depp. Business is business, beaucoup de personnes seront plus là pour voir l’acteur en vrai dans un contexte exceptionnel plutôt que pour la musique du groupe. Et vous ?

Perturbator : Grosse révélation de ces dernières années, le français débarque enfin à Dessel. Cet ancien musicien black metal s’est lancé avec brio dans l’électro et est devenu une valeur sûre de la synthwave. Il s’agit là d’un petit Ovni dans la programmation tant le Graspop ne nous a pas habitués à booker ce genre de projet. Néanmoins le bonhomme est habitué des festivals rock/metal et sa musique sombre et malsaine devrait en surprendre plus d’un !

The Bloody Beetroots : Si Hollywood Vampires est en partie un OVNI vu son line-up, The Bloody Beetroots est, lui, un OVNI total musicalement. Comment l’organisateur du Graspop a pu penser à booker un tel groupe ? Bonne question. En tout cas, si vous n’êtes pas fan de Meshuggah, on vous conseil de faire un tour sous le Metal Dome ce dimanche 24 juin.

Meshuggah : Attention, grosse baffe en perspective. Si vous voulez secouer vos cervicales à en perdre la raison, ce concert est fait pour vous. Les riffs djent dévastateurs associés au son particulièrement lourd du groupe vont littéralement faire trembler le sol et retourner la Marquee. Ca sera donc une bonne grosse dose de violence pour clôturer ce Graspop XL. Economisez vos forces avant ce concert, ça va être intense !

Judas Priest : Faut-il encore les présenter? Le mythique groupe britannique viendra nous présenter son dernier excellent opus pour ce qui sera probablement l’une des dernières occasions de voir le groupe en live, les musiciens n’échappant pas au poids des âges… On pourra regretter le fait que le quintet ne doive se contenter que d’un temps de jeu d’1h15 en plein jour, mais il ne pouvait en être autrement tant cette dernière journée du festival est dense. Mais peu importe, l’important sera de profiter de ce concert et de reprendre en choeur les tubes du groupe. BREAKING THE WHAT? THE LAW!

A Perfect Circle : Maynard...enfin ! Après 15 ans d’attente, l’emblématique chanteur de Tool a enfin relancé son deuxième projet pour sortir un nouvel album et revenir ENFIN tourner en Europe. Si le Graspop avait raté Puscifer il y a deux ans, il n’est pas passé à côté de A Perfect Circle et ce, pour notre plus grand bonheur ! Inutile de dire que les prestations du groupe sont rares et que, passé la tournée de promotion de cet album, on ne les reverra sans doute plus avant un moment (Tool étant actuellement en studio). Un concert à ne rater sous aucun prétexte !

Article co-écrit par Pierre et Maxime !