Graspop 2018 : Nos prévisions

Nous sommes début novembre et si quelques festivals ont déjà annoncé des noms, peu de festivals majeurs ont dévoilés leur affiche à l’exception du Rock Am Ring en Allemagne qui a dévoilé pas moins de 33 noms dont leurs trois têtes d’affiche : Foo Fighters, Gorillaz et Thirty Seconds To Mars. Trois groupes qui, à moins d’un changement de bord soudain, ne feront pas partie de l’affiche de l’édition 2018 du festival qui nous intéresse ici : le Graspop Metal Meeting ou juste Graspop pour les intimes. Alors qu’aucun nom n’avait filtré lorsque nous avons clôturé ce dossier dans un premier temps pour sa publication ce lundi 6 novembre, cela a tout d’un coup bougé un peu partout en Europe avec l’annonce de la tournée d’adieu d’Ozzy Osbourne sur plusieurs festivals : Download Donington, Download Madrid et Download France, Copenhell et… au Graspop ! Un premier nom qui n’est toutefois en aucun cas surprenant et que nous avions déjà imaginé comme tête d’affiche de cette édition 2018 depuis belle lurette. Cela ne nous empêche donc pas de vous dresser un bilan de la situation avec les groupes probables, espérés voire impossibles pour certains pour ce GMM cru 2018 !

UNE PREMIÈRE ANNONCE

En même temps qu’ils nous dévoilaient le nouveau design entièrement rouge accompagné du nouveau logo pour la prochaine édition du festival, les organisateurs en ont profité pour glisser la mention “First names to be announced soon” (traduisez : les premiers groupes seront annoncés prochainement) qui laisse donc présager une annonce imminente. Reste désormais à savoir ce que les organisateurs entendent par “soon”: cette semaine ? La semaine prochaine? Ce mois-ci ? Certaines sources dévoilent qu’une première annonce de groupe(s?) sera faite mi-novembre, suivant le planning d’un groupe qui officiera en tête d’affiche… De nombreux festivals majeurs tels que le Download ou le Rockavaria vont dégainer cette semaine du 6 novembre ou la semaine du 13 novembre et de nombreuses sources tendent vers l’annonce d’Iron Maiden. Toutefois, c’est bel et bien Ozzy Osbourne qui a été annoncé ce 6 novembre au Graspop et au Download Donington. Cependant, on peut miser une pièce ou deux sur une annonce du Graspop dans les prochains jours avec, pourquoi pas, Iron Maiden au programme : on vous en dit un peu plus dans la suite de cet article à propos de la "Vierge de Fer", notamment ! Car en même temps que l’annonce de cette légende du metal, l’organisation du festival flamand a également annoncé que les tickets seraient en vente dès le 18 novembre prochain avec certainement, encore une fois, une augmentation du prix des tickets… on peut espérer durant ces 12 prochains jours avec donc encore d’autres annonces !

QUI EN TÊTES D’AFFICHE ?

Les quelques groupes trustant le haut de l’affiche sont évidemment ceux qui déchaînent le plus les passions. Nous ne citerons pas plus en détails ici Ozzy Osbourne qui a été officialisé ce 6 novembre. Tout d’abord commençons donc par évoquer l’éternelle chimère californienne : Metallica. Alors, non, les “4 cavaliers” ne devraient pas encore faire partie de l’affiche du Graspop cette année. En cause : il est fort peu probable que le groupe soit présent l’été prochain en Europe. Même si leur nom a été murmuré sur certains gros festivals, le groupe aurait, selon le toujours très bien informé Francis Zegut, décidé de postposer sa tournée estivale. Dommage.

Autre grosse possibilité, les américains d’Avenged Sevenfold ! Le groupe a en effet prévu une tournée des festivals et est déjà annoncé au Rock Am Ring qui aura lieu début juin. Difficile donc d’imaginer le groupe ne pas passer par le Graspop, d’autant qu’ils n’ont toujours pas joué en Belgique depuis la sortie de leur nouvel album “The Stage”. Reste à voir si, comme en 2014, les organisateurs décideront de placer le groupe en tête d’affiche ou de le rétrograder.

Avec Ozzy Osbourne confirmé et Avenged Sevenfold qui devrait sans grande surprise suivre, il nous reste à déterminer qui sera la 3è tête d’affiche. Deux noms se dégagent. Nous avons tout d’abord les Guns N Roses qui, selon la rumeur, devraient revenir faire coucou à leurs fans européens à l’été 2018. Il se murmure que les Américains seraient de la partie sur certains festivals, comme le Download par exemple. Le Graspop étant passé à un cheveu de les avoir en 2017, on peut imaginer les organisateurs retenter le coup. Le second groupe est, disons, plus “classique” ou “habituel”. C’est en effet le groupe qui a joué le plus de fois en tête d’affiche du festival, à savoir les British de Iron Maiden ! Déjà présent en 2016 (et en 2013, et en 2008, et en 2007, et en 2005, et en …), le monument de la “New Wave Of British Heavy Metal” devrait reprendre la route en 2018 et passer sur de nombreux festivals. Reste à voir si les organisateurs du Graspop miserons une fois encore sur ce groupe mythique ou si ils testeront d’autres choses.

Derrière les 3 têtes d’affiches principales se cachent souvent d’autres sacrés morceaux. Si certaines années, le “second rang” de l’affiche s’avère décevant, d’autres années le plateau est royal. En 2018, compte tenu du nombre de gros groupes en tournées, on devrait être bien servis !

Tout d’abord, commençons avec le mythique Judas Priest. En effet, le groupe fera une tournée des festivals afin de présenter son nouvel album. Etant donné les rapports étroits qu’entretiennent la bande à Rob Halford avec le Graspop, il est difficile de ne pas imaginer le groupe passer à Dessel d’autant que le groupe sera notamment au With Full Force 7 jours avant le GMM.

Un des gros incontournables de cet été sera le second groupe de Maynard James Keenan, le très attendu A Perfect Circle ! Tout comme Tool, cela fait de très très longues années que le groupe n’a plus joué en Europe. Compte tenu de sa rareté, ce groupe sera une des attractions de l’été. Avec un nouvel album à paraître prochainement, le groupe passera également sur les festivals d’été et a déjà confirmé plusieurs dates: Rock Am Ring, Be Prog! My Friend, Olympia, etc. Une date à la Rockhal, au Luxembourg, est même prévue le même week-end du Graspop ! On croise donc les doigts !

Au même niveau de rareté, même si beaucoup de personnes souhaitent surtout voir le groupe pour son line-up prestigieux sans forcément connaître leur musique, on notera également la présence du super-groupe Hollywood Vampires, formé par Messieurs Alice Cooper, Johnny Depp et Joe Perry (Aerosmith) avec comme musiciens en tournée des gars comme Matt Sorum (Guns N Roses, Velvet Revolver), Tommy Henriksen (Alice Cooper) ou encore Robert DeLeo (Stone Temple Pilots). Rien que ça. Si aucun festival n’a été annoncé jusqu’ici, le groupe a confirmé plusieurs dates en salles allemandes aux alentours du GMM. Néanmoins, Alice Cooper ayant également une grosse activité en solo, il ne serait pas surprenant de voir les organisateurs opter pour un concert de ce dernier au détriment de son super-groupe.

Avec une set-list spéciale contenant essentiellement des anciens morceaux pour une tournée mondiale longue de 9 mois sur l’année 2018, Nightwish fait parti des groupes possibles pour clôturer la seconde Main Stage comme lors de leur dernier passage en 2016. Dans les presque habitués du festival habitués depuis près de 20 ans à truster les places en haut de l’affiche, notons la présence de Marilyn Manson sur les festivals d’Europe cet été. Le mythique show-man présentera son nouvel album à Forest National le 2 décembre… avant un retour à Dessel en juin prochain ?

A moins d’une grande surprise, nous n’aurons toutefois pas Slipknot en tête d’affiche du Graspop cette fois mais nous aurons tout de même un habitué des lieux issu du même groupe, à moins qu’ils décident de passer du côté obscur de la force et se rendre à Rock Werchter, en la personne de Corey Taylor et donc de Stone Sour. Leur nouvel album est une petite perle, le meilleur disque depuis “Come What Ever May” sorti il y a 11 ans et leur concert à l’AB du 22 novembre a été très vite soldout : il ne serait donc pas étonnant de voir les Ricains en sous-tête d’affiche du GMM.

Les habitués de KoRn pourraient également être de la partie. Les pionniers du “neo-metal” sont abonnés à la plaine de Dessel (5 participations en 10 ans) et des gros festivals en général. Le groupe pourrait donc faire partie des gros noms de cette édition. Au rayon des grands habitués, on peut également mentionner Megadeth qui préparent un nouvel album et Slayer qui sont présents un an sur deux. Les californiens de Limp Bizkit pourraient également faire partie de la liste. N’ayant plus tourné en Europe en juin depuis 2015 et n’étant plus passés du tout sur le vieux continent depuis 2016, il ne serait pas étonnant de les voir participer à quelques festivals.

Les suédois de Ghost qui devraient sortir un nouvel album en 2018 et qui sont suivis par le Graspop depuis leurs débuts pourraient bien faire partie de l’affiche. Compte tenu de leur succès grandissant, une place de choix devrait les attendre sur le line-up.

Moins probables, on peut également citer Nine Inch Nails que la rumeur annonce sur certains festivals en 2018. Def Leppard ont annoncé vouloir tourner en Europe à l’été 2018 pour jouer son album “Hysteria“ en entier. Il n’est donc pas impossible de retrouver ces deux groupes à l’affiche du prochain Graspop, mais comme ils ne sont selon toute vraisemblance pas dans les petits papiers des organisateurs, mieux vaut ne pas trop miser dessus.

QUID DU RESTE DE L’AFFICHE

Si les têtes d’affiche et autres groupes en soirée sont les noms qui sont mis en avant et qui attirent le plus de monde, il ne faut tout de même pas oublier que l’affiche du Graspop est formé de plus de 100 noms. Pas seulement 10. Des seconds couteaux jouant vers 19h aux petits groupes ouvrant chacune des 5 scènes à midi, il y a du beau monde qui pourrait fouler les scènes de Dessel.

Présent presque un an sur deux, Bullet For My Valentine seront très certainement encore une fois de la partie pour présenter l’album qu’ils préparent en ce moment. Autres groupes de la même génération avec un nouvel à venir ou récemment sorti qui seront là sans aucun doute : Parkway Drive et Trivium. Le contingent metalcore et hardcore qui remplira notamment la petite Jupiler Stage ainsi qu’une partie des Main Stage devrait être à nouveau assez important : Body Count, Asking Alexandria, Stick To Your Guns pour qui ce serait une première, Bury Tomorrow, Caliban, Callejon même si leur succès allemand ne se reflète pas encore dans nos contrées, Stray From The Path, Being As An Ocean qui découvriraient également le Graspop, Thy Art Is Murder voire Madball qui ne sont plus venus depuis 2008. Le point commun entre tous ces groupes ? Ils ont tous déjà été annoncés sur un festival pour cet été. Mais d’autres groupes qui n’ont encore rien annoncé pour 2018 ont toutes leurs chances d’être de la partie également : August Burns Red, Emmure, Miss May I, Nasty, Bless The Fall, Our Last Night, After The Burial plus venu depuis 2014, Counterparts, Escape The Fate, Obey The Brave, Deez Nuts qui tournent tout le temps, All That Remains, King 810 qui avaient annulé leur seule venue en 2015, Betraying The Martyrs, The Devil Unknown ou The One Hundred. Notons que Terror, Agnostic Front, Sick Of It All, First BloodGet The Shot ou Walls Of Jericho ont des tournées en préparation mais rien n’est encore figé au moment où nous écrivons ces lignes.

Evidemment, il n’y a pas que du metalcore ou hardcore au Graspop : loin de là ! En effet, le gros de l’affiche devrait être composé de metal sous toutes ses formes, allant du classic rock jusqu’au brutal death en passant par le thrash, le neo-metal etc. Compte tenu de la variété de son affiche, il est très difficile de prédire quels groupes la composeront. Néanmoins, on peut citer de nombreux groupes qui se dégagent, à commencer par Dimmu Borgir qui reviennent enfin sur les festivals après de nombreuses années d’absence et Helloween qui tournent avec le line-up d’origine. On peut aussi citer une grande partie des groupes qui ont déjà au moins une date prévue en juin : Children Of Bodom, Arch Enemy, At The Gates, Kreator, Meshuggah, Black Stone Cherry, Hollywood Undead, Tesseract, Death Angel, Eluveitie, Exodus, In This Moment, Watain, Samael, Myrkur, Nebula, Rose Tattoo et tant d’autres.

De nombreux autres groupes vont très probablement tourner l’année prochaine en raison d’une actualité chargée, comme par exemple Black Veil Brides, Accept, Seether, Rex Brown, Godsmack, Amaranthe, Eluveitie qui ne sont plus venus depuis 2014, Septicflesh, Black Label Society qui accompagnera probablement Ozzy Osbourne et ce malgré leur tournée en salle au printemps prochain, The Darkness, Cradle Of Filth, Vuur, Dragonforce, Doro

On pourrait retrouver certains ovnis comme Joan Jett & The Blackhearts, Enter Shikari ou même un peu de punk-rock avec Good Charlotte, Rise Against ou NOFX. La possibilité de programmer du punk pourrait être même particulièrement tentante pour le Graspop étant donné l’absence de Groezrock en 2018 ! Dio Returns pourrait être le premier concert donné par un chanteur mort au Graspop. Bookés par l’organisation du Graspop cet automne, Pvris pourraient très bien faire leur dépucelage du festival flamand. The Pretty Reckless ne feraient pas tâche à l’affiche non plus. Enfin, Babymetal et leur “Kawaii metal” pourraient venir et constituer une réelle curiosité de cette édition.

Au niveau belge, on devrait sans surprise retrouver Diablo BLVD, grands habitués de la plaine de Dessel et qui viennent de sortir un nouvel album, Fleddy Melculy, valeur montante du metal flamand, Channel Zero qui ne sont plus venus depuis bien longtemps et qui ont du nouveau matériel à proposer et Brutus qui curieusement ne sont pas passés en 2017.

Enfin, le Graspop ne serait pas vraiment le Graspop sans ses nombreux habitués. On peut citer : Anthrax, Cavalera Conspiracy qui vont sortir un nouvel album, Saxon, Behemoth, Powerwolf, My Dying Bride, Paradise Lost, Satyricon, Papa Roach dont le nouvel album “Crooked Teeth” est sorti en mai dernier, Amon Amarth, Heaven Shall Burn, etc.

PRONOSTIC SUR LA PREMIÈRE ANNONCE

Comme nous l’expliquions en début de ce long article consacré à la prochaine édition du Graspop Metal Meeting, finalisé dans un premier temps avant l’annonce d’Ozzy Osbourne ce 6 novembre, les indices mènent vers une annonce durant la semaine du 13 au 17 novembre, notamment à cause (grâce ?) d’Iron Maiden qui s’arrêtera très probablement à Dessel cet été. A moins d’avoir une salve de noms encore cette semaine ?

Pour l’édition 2017, l’organisation avait dévoilé 67 noms en seulement 4 jours à la mi-décembre à raison d’une tête d’affiche par jour suivi de 64 autres noms comprenant une grande partie des principaux noms à l’exception de 3 ou 4. La donne devrait être différente cette année : l’annonce ayant lieu un mois plus tôt durant le mois le plus chargé en concert et non à l’approche de Noël comme l’an dernier. Nous misons donc sur une annonce avec une quarantaine de noms maximum sur base de ce qui avait été fait en 2015 où la première annonce contenait 47 noms dont les 3 têtes d’affiche. Voici notre pronostic !

PRONOSTIC SUR L’AFFICHE COMPLÈTE

En conclusion, il est important de rappeler qu’il ne s’agit là que d’un pronostic. Les groupes peuvent changer d’avis et reporter leur tournée (ndlr. comme c’est apparemment le cas de Metallica) et au contraire, certains groupes peuvent décider de tourner sur le tard. Il y a aussi toujours énormément de groupes que nous ne connaissons tout simplement pas et qui pourraient finalement être à l’affiche. Ces deux derniers pronostics ne sont que des projections que nous faisons en nous basant sur les diverses affiches déjà dévoilées, sur l’actualité des groupes ainsi que sur notre propre expérience. La place et la répartition des groupes sur une affiche ne constituent aucunement une science exacte et certains groupes pourraient se retrouver beaucoup plus hauts et d’autres beaucoup plus bas.

Il ne nous reste désormais plus qu’à attendre les confirmations officielles afin de voir si notre pronostic se rapproche de la réalité, ou si au contraire, nous avons fait fausse route. D’ici là, donnez-nous votre avis sur cette affiche, dites-nous si cela vous donnerait envie de vous rendre au Graspop l’an prochain et pourquoi pas vous prêter au jeu en faisant également votre propre affiche ?


Article co-écrit avec Maxime Nerden.