Interview Nemean's Lions

Nemean's Lions est un groupe originaire de Caudry (France) proposant principalement un registre plutôt Hardcore/Beatdown.

Le groupe est composé de cinq membres ou plutôt cinq fauves affamés de musique pour ne pas faire de référence au nom du groupe !

On retrouve William à la batterie, Romain à la basse, Kévin et Mouss aux guitares et Simon au chant !

Comment allez-vous les gars ? Prêts pour cette interview ?

Ouais nickel, ça va. On est prêt à répondre à tes questions !

Tout d'abord, j'ai pu comprendre que Nemean's Lions n'est pas le nom qu'a toujours eu le groupe, quel était son ancien nom et pourquoi l'avoir changé ? (parlez aussi du nom du groupe actuel, ce qu'il veut dire et pourquoi l'avoir choisi)

Effectivement ça n’a pas toujours été le nom du groupe. Avant c’était un putain de nom de la mort qui tue, The Last Punishment. On l’a changé parce que ça ne correspondait pas vraiment à l’esprit du groupe. Du coup, un soir, nous avons trouvé Nemean’s Lions, qui nous a très vite bien plu. Nous nous sommes inspirés de l’histoire du Lion de Némée et toute la mythologie en rapport aux travaux d’Héraclès. Et surtout parce qu’on est tous trop trop fan du Roi Lion TMTC (haha). Mais plus sérieusement, le Lion représente un symbole fort, l’impulsivité et l’agressivité de notre musique.

Comment et quand vous êtes-vous rencontrés ?

On s’est rencontré sur Adopt’1’consanguin. Enfin, de base on se connaissait tous un peu, par rapport à de précédents projets musicaux (Mouss et Romain il y a environ 4 ans) et par le biais de soirées (pour William, Simon et Kevin, depuis environ 2ans).
Sans oublier qu’il y a eu trois changements de membres, le batteur, et le guitariste. Check ! Dédicace à Dylan D, Axel M et François D.


Quand et où s'est déroulé votre premier concert ? Comment l'avez-vous vécu ?

C’était au garage café de Cambrai, en compagnie d’Ark Hate et Katalepsis. De base on n’était pas censés faire cette date (on n’était pas vraiment au point au niveau des compo), mais on y est allé au feeling, et franchement… On a bien kiffé ! En plus ça nous a fait plaisir de faire cette première soirée entre potes (merci encore à Quentin d’Ark Hate). Et depuis, on essaie de faire un maximum de date, en donnant tout ce qu’on a.

Parlez nous un peu de votre EP « This Is My Family » (que j'ai écouté en bougeant ma tête de tous les cotés d'ailleurs ) Quand est-il sorti ? De quoi parle-t-il ?

Notre EP est sorti vers Avril de cette année, il est disponible en téléchargement libre et gratuit sur notre page Facebook, Youtube, Myspace. On peut d’ailleurs se procurer une version physique du CD à nos concerts, en prix libre.
Comme le titre l’indique, on parle de manière générale de la famille, la fraternité et de l’importance qu’ont nos amis dans notre vie.
On parle aussi des êtres chers que l’on a pu perdre et des différentes choses qui nous tiennent à cœur.


Vous-êtes vous produit seuls pour cet EP ?

Alors, au niveau de l’enregistrement on a fait appel à Nico et Pascal qu’on a rencontrés par l’intermédiaire de Kill For Peace (Mimil). C’était notre premier enregistrement, et ce fut plutôt une bonne expérience, grave intéressante et enrichissante. On a d’ailleurs hâte de pouvoir renouveler ça !

Sinon, pour les CD, c’est de l’artisanal, pur et dur. On a utilisé nos doigts de fées, pour créer chaque EP.
On a été aidés par Manon R. pour l’illustration et Sarah L. pour la création de la pochette. Ensuite, on a tout imprimé nous même, puis redécoupé à la main, pareil pour la gravure des CD, tout a été fait avec amour et avec soin.

Chacun se charge de la composition avec son instrument ou variez-vous les rôles ?

Alors, pour la composition, c’est un peu une sorte de chaîne qui commence par Romain, qui souvent propose les riffs. Ensuite, William table la batterie, les guitaristes apportent leur touche et les paroles sont écrites par Simon et parfois Romain. On a la chance d’avoir un certain feeling qui nous permet de travailler de manière saccadée (d’où le terme de chaîne). Mais on apprécie tout de même de faire quelques jam pour trouver de nouvelles idées.

Quelles sont vos sources d'inspirations pour les textes et la musique ?

Les textes traitent souvent de choses diverses de la vie, comme la mort (oé c tro dark), la famille, les amis et autre problématiques récurrentes de la société. Par exemple, This is My Family parle justement de la famille et des amis. Tandis que Till The Day We Die parle d’écosystème et de la nature.
Niveau musique, c’est assez divers et varié, ça part du deathcore, avec Carnifex en passant par le metal en général, comme Slipknot, Trivium, Lamb of God... et la scène hardcore beatdown, avec nos potos de Kill For Peace, et plus généralement, Madball, Nasty etc.
Depuis la création du groupe, on essaie de jouer une musique avec laquelle on évolue et qui nous est propre.


En suivant votre actualité, j'ai cru comprendre que vous faites partie du mouvement « Yankee Geek Familia ». Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Je ne pense pas qu’on puisse vraiment parler d’un mouvement ; plus d’un groupe de potes ayant une passion commune, avec pour objectif de faire bouger la scène locale.
D’ailleurs, une deuxième édition du Yankee Geek Familia Show aura lieu ce samedi 22 novembre, au Sous Bock, à Solesmes (BOUGEZ VOT’ CUL !!!).



Que voyez-vous pour le futur ?

Pour le futur on prévoit de refaire des enregistrements de meilleure qualité, si possible, pour préparer un clip et un nouvel EP.
On compte renouveler notre setlist et partager de nouvelles affiches avec de nombreux groupes. De plus, pourquoi ne pas bouger en dehors du nord, et de la France pour avoir de nouveau la chance de jouer avec des groupes tels que Pushed too Far, Pallass, A Failing Devotion, Nasty et bien d’autres encore.



Merci à toi pour tes coups de pub, ton soutien et l’attention que tu portes à notre groupe et notre musique.

Interview réalisée par le Nao’s Metal Show : Nao & Matthieu
La page facebook du groupe Nemean's Lions