Les 10 groupes à ne pas rater au Jera On Air 2019

Comme à son habitude, le Jera On Air propose une affiche mixant ce qu'il se fait de mieux en metalcore, hardcore, punk-rock et tout ce qui gravite autour de ces étiquettes génériques mais dont les frontières ont tendance à se perdre. Du 27 au 29 juin, la communauté de kids du Benelux auront de nouveau les yeux rivés sur la petite bourgade de Ysselsteyn. Au total, ce sont 62 groupes qui seront présents durant les 3 jours. Impossible évidemment de tout voir, du coup on vous a listé nos 10 coups de coeur !

Bad Omens : S'il fallait faire un top 10 des jeunes pousses dans la sphère metalcore qui ont un très bel avenir devant eux, les Américains seraient dedans à coup sûr ! Seulement 4 ans d'existence, une signature chez Sumerian Records et tout le monde se les arrache. Leur style, autant musical que vocal, nous rappelle le Bring Me The Horizon version "Sempiternal". Ils ne refuseraient sûrement pas le même succès !

Beartooth : Ils sont jeunes, leur premier album ne fêtera ses 5 ans que le 10 juin de cette année et pourtant, ils semblent être dans le coin depuis une éternité ! Caleb et sa bande ont réussi à faire mouche dès leur premier single et ont atteint un nouveau niveau avec le très bon disque "Disease". Leur récente tournée en ouverture de Architects (qui ont annulé leur prestation au Jera On Air cette année, pour rappel) a prouvé qu'ils avaient les épaules pour jouer sur de plus grandes scènes. Ne les ratez pas sur la grande scène du JOA en juin !

Bleeding Through : Le groupe de death américain est de retour pour seulement 3 dates en Europe et même si les meilleures années sont désormais derrière eux, on est vraiment curieux de voir comment le groupe a évolué sur scène et si leur retour vaut vraiment le coup !

Brutus : En dehors du Graspop et de Werchter, dure de trouver un festival en Belgique ou aux alentours où le trio belge ne jouera pas cet été ! Groezrock, Lokerse Feesten, Pukkelpop, Hellfest... et donc le Jera On Air ! Aux côtés de AmenRa et Fleddy Melculy, ils font à coup sûr partie des groupes de notre pays les plus en vogue en ce moment : raison de plus pour soutenir nos compatriotes !

Crystal Lake : Comment passer à côté de ce groupe japonais ? Impossible ! Depuis la sortie de leur album "True North", le buzz autour du groupe ne cesse de croître et ils sont bien partis pour atteindre voir dépasser le niveau de leurs copains de Crossfaith. Ce qui est étonnant avec eux, c'est que la plupart des fans les découvrent maintenant alors que leur premier disque est sorti il y a plus de 10 ans. Avec un certain succès. Mais un succès qui n'avait pas dépassé les frontières du Pays du Soleil Levant. C'est désormais chose faite et on ne peut que vous conseiller de les (re)découvrir en live cet été !

Fever 333 : Vous vous souvenez de Letlive ? Vous vous souvenez de leur fougueux chanteur Jason Butler ? Vous vous souvenez de The Chariot ? Vous vous souvenez de la folie qu'étaient ces deux groupes ? Imaginez un mélange des deux formations et vous obtenez Fever 333 avec une hype immense mais méritée autour d'eux (on l'a vérifié cet automne en ouverture de Bring Me The Horion) ! Véritables bêtes de scène, ils valent définitivement le détour !

Landmvrks : Quand on pense à Marseille, on pense plus au football, à la pétanque, à la mer, au soleil ou encore au Ricard... mais pas au metal ! Et pourtant, il faudra désormais s'y faire grâce à Landmvrks, la nouvelle coqueluche de la scène metalcore bleu-blanc-rouge. Il y a eu Betraying The Martyrs, puis Novelists et il y a désormais ces petits jeunots du sud. Fraîchement signés sur Arising Records, un bel avenir se présente à l'horizon. Et après le Groezrock fin avril, c'est à leur frère hollandais qu'ils s'attaquent !

Our Hollow Our Home : L'Angleterre a toujours été une source inépuisable de groupes, autant dans la scène metal qu'en dehors, et ce n'est pas près de s'arrêter. Preuve en est avec OHOH qui est en train de devenir un pilier de cette nouvelle scène anglaise qui est peut-être inquiète de son avenir international à cause du Brexit. Mais tant qu'il sera aussi facile de les voir chez nous ou tout près, on ne se lassera pas de les voir en live. Faites-en de même, vous ne le regretterez pas !

Parkway Drive : Tête d'affiche principale du festival, les Australiens pourraient bien fouler pour la dernière fois les planches du festival hollandais tant leur succès semble dépasser aujourd'hui le niveau du Jera On Air. Vu le show offert plus tôt dans l'année à Forest National, on est curieux de voir ce que cela donnera sous le chapiteau fin juin !

Whitechapel : S'ils viennent un peu plus souvent en Europe ces derniers temps, les Ricains ne passent pas souvent dans le Benelux. Cette fois, ils seront au Graspop Metal Meeting mais également au Jera On Air. Le rouleau-compresseur Made In USA viendra présenter son nouvel opus "The Valley" et il faudra bien s'accrocher pour ressortir du show indemnes !

Cette liste n'est évidemment pas objective et l'entièreté de l'affiche mérite votre attention. Toutefois, si vous hésitez pour certains groupes, voici 10 groupes que l'on vous conseille de ne pas rater ! Entre têtes d'affiche confirmée, jeunes pousses ou valeurs sûres en live, nous avons tenté de faire le tour, tout en se limitant à 10 groupes. Bien évidemment, on vous invite également à jeter une oreille ou deux à Enter Shikari, Hatebreed, Shvpes ou encore Polaris durant votre weekend hollandais !

Tickets et toutes les infos nécessaires sur www.jeraonair.nl