Les têtes d'affiche de demain

Black Sabbath et Ozzy Osbourne, Deep Purple, Kiss, Judas Priest, Scorpions, Aerosmith, Iron Maiden, Mötley Crüe, Manowar, Metallica, Slayer, Guns N Roses, Rammstein… Le point commun de tous ces groupes ? Ils sont tous bien plus proches de la fin que de leur début de carrière. Certains d’entre eux ont déjà arrêté les frais. Tous habitués à truster le haut de l’affiche des plus grands festivals, ils laisseront un vide derrière eux. Qui prendra leur place dans un avenir proche ?

Black Sabbath, Mötley Crüe et Slayer ne sont officiellement plus là. Ozzy Osbourne, Deep Purple, Kiss, Judas Priest et Manowar ne seront bientôt plus là. Scorpions devraient bien arrêter un jour. Rammstein pourraient arrêter leur carrière à la fin de la tournée promotionnelle en cours. Iron Maiden et les Guns N Roses pourraient être là encore quelques années. On devrait donc assister à la mise à la retraite de la plupart de nos têtes d’affiche dans un futur proche !

Quelques groupes n’ont pas attendu la retraite de leurs aînés pour s’assoir à la table des plus grands. C’est le cas notamment de Volbeat (formé en 2001) et de Avenged Sevenfold (formé en 1999). Ils ne sont plus tout jeunes non plus ! Le problème que connaît actuellement la scène metal correspond à ce que connaît le tennis masculin : les mastodontes du circuit sont toujours là et ne laissent que des miettes à des jeunes pousses qui n’arrivent pas à leur contester leur place, réduisant à néant toute une génération alors qu’une nouvelle génération arrive enfin à leur mettre des battons dans les roues. La faute à qui ? La faute aux anciens toujours présents ou aux jeunes qui n’arrivent pas à se hisser au niveau nécessaire ? Ne choisir d’une des deux options serait réducteur mais les jeunes sont majoritairement plus responsables. Dans le monde du tennis masculin ou de la musique metal au sens large.

Aerosmith @ Download Donnington 2017 (credits : Download Festival).

Au rayon des jeunes pousses que l’on a présentés comme les têtes d’affiche de demain, on peut citer Bullet For My Valentine, fers de lance d’une nouvelle scène metalcore, et Trivium, qui étaient présentés comme les nouveaux Metallica. En 2019, on en est bien loin et, même si leur succès rendrait jaloux 99% des groupes de la planète, ils n’ont pas su confirmer les espoirs placés en eux. Toutefois, au rayon des jeunes pousses de nos jours - groupes avec maximum 10 ans d’ancienneté -, aucun ne semble pouvoir revendiquer une place de headliner à court terme. Mais, alors, qui peut remplacer les membres du Big Four et autres formations vieilles de près d’un demi-siècle ?

LA GÉNÉRATION INTERMÉDIAIRE

Entre les groupes vieux de plus de 30 ans que l’on voit constamment en têtes d’affiche des Graspop, Hellfest, Download et autres Wacken et ceux destinés à prendre leur place à l’avenir, il y une génération intermédiaire : une partie est déjà présente en haut de l’affiche mais avec une position instable et une partie qui n’en est pas là mais qui n’a pas vraiment le statut pour clôturer un festival de 40.000 personnes.

Dans cette première partie, quelques formations sautent aux yeux : SlipKnot et System Of A Down qui ont connu ce privilège au Graspop 2005. Le groupe de l’Iowa avait tout juste 10 ans de carrière et 3 albums dont le fameux “Vol. 3: The Subliminal Verses” sorti un an auparavant. Le groupe mené par Serj Tankian en était à 13 ans de carrière et sortait cette année-là ses deux derniers albums en date “Mezmerize” et “Hypnotize”. Quid de KoRn ? Ils n’ont pas réussi, même à leurs meilleures années, à sauter la dernière étape : que ce soit au milieu de la décennie précédente ou aujourd’hui, on les voit très souvent en sous-tête d’affiche de festival ou en tête d’affiche d’une seconde secondaire mais leur nom n’est jamais au-dessus des autres. Logiques diront certains, irrespectueux diront d’autres. Mais cela n’enlève rien à leur longévité à un tel niveau et avec des performances live très souvent félicitées (tout le monde ne peut en dire autant… n’est-ce pas Limp Bizkit ?) ! Tout comme KoRn, Marilyn Manson n’a que rarement eu les honneurs d’assurer le haut de l’affiche dans les festivals majeurs. Sur le territoire belge, c’est arrivé en 2009 lors du Graspop où sa performance n’est pas restée dans les annales.

Faith No More @ Hellfest 2015 (copyright : Trex Sound).

A côté de cela, il y a quelques OVNI : Faith No More rarement présent en Europe depuis leur retour en 2009, Evanescence dont les meilleures années sont derrière eux, Tool qui a fait son retour récemment mais pour une durée inconnue tant ce groupe est imprévisible, Nightwish qui ont parfois eu les honneurs du haut de l’affiche sur des festivals majeurs (co-headliner au Graspop en 2009) mais ne font pas assez l'unanimité, Within Temptation dont le succès en dehors du Benelux est plus restreint et leur position en tête d’affiche du dernier Graspop reste une exception, Machine Head qui ont quelque peu disparu de la circulation ces dernières années et qui ne souhaitent plus se produire en festival.

LE FUTUR LEUR APPARTIENT DÉJÀ

Nous avons cité plus haut Volbeat qui sont en tête d’affiche de festivals européens majeurs depuis plusieurs années et la France est un des rares pays qui leur résiste encore. La formation danoise a 18 ans d’ancienneté et côtoie donc les hautes sphères depuis 2014-2015, après 13 ans d’expérience. Avenged Sevenfold ont déjà été headliners des Graspop, Hellfest, Rock Am Ring et autres Download plusieurs fois. Certes, le quintet américain fête ses 20 bougies en 2019 mais les musiciens ne dépassent pas les 40 ans. Ils sont à l’affût derrière les mastodontes toujours actifs.

A côté de cela, deux noms sautent aux yeux pour être headliners : Ghost et Sabaton. Les premiers nommés ont vu le jour en 2006, quand SlipKnot et System Of A Down étaient déjà en haut de l’affiche, et ont vu leur succès s’accroître d’année en année. Nulle doute qu’avec leur prochain album, ils s’installeront au sommet. Sabaton sont, eux, un peu plus vieux puisqu’ils soufflent déjà leurs 20 bougies cette année mais ils ont également commencé très jeune. Leur front-man Joakim Broden a lancé le groupe à 19 ans et n’a donc pas encore 40 ans. Cette année, ils ont assuré la clôture du premier Knotfest français avant de remplacer au pied levé Manowar le lendemain en tête d’affiche du Hellfest puis de clôturer notre cher Graspop. Nous pourrions également citer Bring Me The Horizon qui n’a que 15 ans derrière eux mais la direction musicale suivie par les Britanniques depuis 5 ans rend ambigu leur place dans la liste des potentielles futures têtes d’affiche de festivals typé metal : que ce soit dans les dires dans aficionados de metal ou au sein-même de notre rédaction. Un groupe à ne pas exclure donc !

Ghost @ Graspop 2018 (copyright : Graspop Metal Meeting).

Plein de promesses, Five Finger Death Punch ont les cojones pour être headliner. Habitués des arénas aux States, ils commencent à remplir de très grosses salles également en Europe. Si 2020 s’annonce peut-être trop tôt, leur prochain opus et les années qui suivront devraient certainement leur offrir le Graal. Et s’il y a un autre groupe sur lequel nous n’aurions pas parié il y a quelques années mais qui pourrait se mêler à cette conquête, c’est Parkway Drive. Leur musique s’est développée et un peu éloignée de leur metalcore d’origine pour devenir une machine à tubes à même de clôturer les plus gros festivals sur des scènes secondaires : la Main Stage 2 du Graspop 2018, la Main Stage 2 du Hellfest 2018, sous-tête d’affiche du Hurricane / Southside 2019, etc. Si le successeur de leur disque “Reverence” est à la hauteur et vu leurs shows XXL, pourquoi pas ?

Enfin, du côté du hard-rock, il y a un groupe qui a une hype énorme & un gros succès en ce moment, c’est Greta Van Fleet : il n’y aurait rien de choquant de les voir en tête d’affiche d’un Graspop à l'avenir. Si leur évolution musicale ne les en éloigne pas trop.

SOUS-TÊTES D’AFFICHE AU MIEUX

A l’instar de KoRn qui n’ont jamais su briser ce plafond, d’autres groupes actuellement se sont cassés les dents sur cette dernière marche qui semble trop haute pour eux. Alter Bridge s’est retrouvé bien placé sur des affiches du Graspop ou du Download sans pour autant donner l’impression qu’ils pourraient aller plus haut. Idem pour Steel Panther dont leur glam metal tourne quelque peu en rond et qui, à moins de sortir un disque magistral, n’ont aucune chance de suivres les pas de leurs héros qu’étaient Mötley Crüe.

Amon Amarth, Lamb Of God, Mastodon, Gojira, Architects ou Stone Sour semblent aussi être proches de leurs limites. A cause de leur style musical trop clivant pour certains ou à cause de leur âge pour d’autres qui limite les évolutions : on a du mal à imaginer un Gojira ou Amon Amarth headliners du Graspop ou Hellfest.

Architects @ Graspop 2019.

LES TÊTES D’AFFICHE DU FUTUR

Jusqu’ici, nous avons discutés des groupes qui ont déjà été en tête d’affiches, des groupes dont c’est la suite logique et enfin, des groupes qui sont bloqués au niveau inférieur. Mais nous pouvons également voir un peu plus loin. En effet, qui aurait imaginé il y a quelques années que Sabaton seraient dans une telle position et que Bullet For My Valentine stagneraient autant ? A contrario, nous étions plutôt optimistes sur l’avenir de Volbeat et Ghost lorsqu’ils jouaient encore sur des scènes secondaires en festival tant leur succès évoluait d’une façon constante et grimpait échelon après échelon. Quels groupes actuellement pourraient être têtes d’affiche non pas d’ici 2 ans mais plutôt dans 5-6 ans ?

Black Stone Cherry, A Day To Remember, PowerwolfFever 333, Frank Carter & The Rattlesnakes, While She Sleeps, BabyMetal, Halestorm, Hollywood Undead, Shinedown ou encore Skillet sont-ils groupes à même de revendiquer un statut de headliners dans plusieurs années ? Ils en sont encore très loin mais les événements peuvent aller très vite : il suffit d’un album ou d’une actualité marquante pour chambouler une carrière ! Mais honnêtement... on n'y croit pas trop. Certes, Fever 333 et Frank Carter ont une grosse hype autour d'eux mais sans pour autant déjà remplir de grosses salles. 

Toutefois, auront-ils seulement l’occasion de tenter leurs chances ? Avec SlipKnot, System Of A Down, Avenged Sevenfold, Volbeat, Sabaton, Ghost, Greta Van Fleet, Five Finger Death Punch, Parkway Drive voir Bring Me The Horizon ainsi que Iron Maiden qui pourraient aller jusqu’à leurs 50 ans (soit 2025), l’horizon pourrait être déjà bouché… 

Parkway Drive @ Graspop 2018 (copyright : Graspop Metal Meeting).

En conclusion, les têtes d'affiche des festivals typés metal de demain sont déjà connues : Sabaton, Ghost, Five Finger Death Punch, Bring Me The Horizon, Greta Van Fleet... Auxquels nous pouvons rajouter les groupes qui ont déjà occupé le haut de l'affiche et le feront encore pendant plusieurs années : SlipKnot, System Of A Down, Avenged Sevenfold, Volbeat... Parmi les aînés de cette scène si riche qui devraient tourner encore quelques années, notons Metallica, Iron Maiden et Guns N Roses. Nous sommes à l'aube d'un grand changement mais tous les protagonistes sont déjà présents !