Linkin Park: l'émouvant hommage à Chester

Il y a déjà plus de trois mois de cela, le 20 juillet 2017, nous quittait l'un des chanteurs les plus emblématiques et talentueux de sa génération en la personne de Chester Bennington. En cette fin du mois d'octobre, ses comparses de Linkin Park ont décidé de lui rendre un dernier hommage.

Pour ce faire, Linkin Park a vu les choses en grand. De nombreux artistes se sont succédés sur la scène du Hollywood Bowl pour accompagner le groupe à jouer ses titres. Certains ont également interprété un de leurs propres morceaux qui étaient en lien avec l'occasion (comme Blink 182 avec « I Miss You » )

Le groupe a commencé le set de manière tout à fait classique avec une intro composée de différents morceaux du groupe. S'en est suivi le morceau « Roads Untravelled » durant lequel Mike Shinoda a essayé de chanter la partie de Chester comme il le pouvait. Déjà à ce moment là on a senti toute l'émotion qui se dégageait de la voix de Mike, qui, à plusieurs moments du concert a été au bord des larmes. Le groupe a ensuite directement enchaîné avec le monumental « Numb » où le groupe a laissé le public chanter à sa place. Émouvant.

Après cette entrée en matière qui se voulait relativement semblable à celle d'un concert classique, Mike, qui officiera toute la soirée en maître de cérémonie a commencé à nous parler de Chester et de cette soirée. Le groupe a ensuite commencé à jouer ses morceaux en compagnie d'invités. Le chanteur de Yellowcard a ouvert le bal avec « Shadow Of The Day » couplé avec « With Or Without You » de U2.

Au cours de cette soirée Mike a présenté chaque invité en expliquant les liens que chacun d'entre eux entretenaient avec Chester et Linkin Park. Certains devaient tourner en première partie du groupe, d'autres ont offert cette opportunité à Linkin Park à leurs débuts, d'autres encore comptaient le défunt chanteur parmi leurs fans et sont devenus amis... Derrière chaque invité se cache une histoire et on sent l'émotion qui touche chacun d'entre eux lors de leur montée sur scène.

Les invités prestigieux issus comme attendu de divers courants musicaux se succèdent désormais sur les planches. On retrouve les musiciens de No Doubt, le chanteur de One Ok Rock, Kiiara (qui fait partie du dernier album de Linkin Park sur le titre « Heavy »), tout Blink 182, Machine Gun Kelly, Oliver Sykes de Bring Me The Horizon, Steve Aoki, Zedd, Alanis Morisette, Jeremy de A Day To Remember, Deryck et Franck de Sum 41, Jonathan Davis de Korn, M. Shadows et Synyster Gates de Avenged Sevenfold, Shavo et Daron de System Of A Down et bien d'autres !

Si certains sont passés à côté de leur sujet (par exemple une fille qui accompagnait Kiiara sur « Heavy » mais dont je ne retrouve plus le nom), d'autres ont fait une magnifique prestation, comme par exemple Deryck Whibley (Sum 41) qui a été tout bonnement bluffant !

Le concert sera entrecoupé de différents extraits vidéos où l'on voit Chester dans les coulisses ou en interview. On voit aussi une capsule vidéo où certains groupes, ne pouvant être présents, lui rendent hommage : Metallica, U2, Thirty Seconds To Mars, Paul McCartney… Au cours de ce concert, Mike Shinoda a également interprété un tout nouveau titre qu'il a composé après la mort de son ami. Nul ne sait ce que deviendra ce titre de l'avis même de son compositeur, mais il mérite d'être entendu tant les paroles sont profondes et lourdes de sens.

Pour le dernier morceau « In The End », les invités se sont retirés pour laisser le groupe seul avec son public, à qui il est demandé de chanter la partie de Chester donnant ainsi naissance à un autre grand moment de cette soirée.

Avant un rappel, place à un discours émouvant de la veuve du défunt chanteur. Ensuite, le groupe reprend avec « Irridescent » et « New Divide » durant lequel on passe un enregistrement de Chester, chantant ce morceau au même endroit trois ans auparavant. Le concert se termine finalement sur « Bleed It Out » qui voit la scène de nouveau envahie par l'ensemble des invités afin de reprendre le morceau en cœur avec le public et Linkin Park, dans une ultime communion en hommage au grand Chester Bennington.

En cette belle soirée d'automne nous avons donc assisté à un grand moment. Tout n'était pas parfait, loin de là, mais l'essentiel était ailleurs.

Au revoir Chester.