Stick To Your Guns : net et sans bavure !

Stick To Your Guns démarraient leur courte tournée européenne ce mercredi 5 décembre au Trix. Un concert qui n'était pas soldout contrairement à la dernière fois mais comme le dicton ce célèbre dicton : "Les absents ont toujours tort" ! Alors, oui, c'est un gros spoil avant la lecture de cet article mais qui s'attend à être déçu d'un concert de Stick To Your Guns en 2018 ?!

Les hostilités ont commencé vers 19h45 avec un des groupes montants de la scène hardcore moderne : Employed To Serve. Un groupe mené non pas par un chanteur mais bien une chanteuse. Et qui a plus de coffre que beaucoup de frontmen ! Malheureusement, malgré ce coffre et la puissance du quintet british, le public, déjà fort présent, reste de marbre. A part une poignée de fans au premier rang, peu de personnes semble être transcendés. Et à vrai, ce sera également notre cas. Oui, ça envoie du pâté. Oui, le son est bon. Mais sur 30 minutes de set, on a vite fait le tour de ce qu'ils ont à offrir actuellement. Toutefois, vu leur entourage, leur programmation l'été dernier au Graspop suivi du Groezrock l'an prochain, on peut être sûrs d'entendre encore souvent parler d'eux et de leur donner une seconde chance !

Après cette entrée un peu froide, place à une portion de poutine comme entrée chaude avec Counterparts ! Et avec eux, présent en Europe au moins fois par 2 ans, on est certain de passer un bon moment avec un certain répondant dans le public vu leur background : on sera à peine déçu ! A peine les premières notes de guitare jouées que le pit s'ouvre déjà. Et s'il a fallu plusieurs appels de Brendan durant le concert pour qu'il s'active, il ne s'est jamais refermé ! Et vu le set qu'ils nous ont balancé, ça se comprend. Du petit dernier "You're Not You Anymore" au plus ancien "The Current Will Carry Us" (presque 7 ans déjà) en passant par "Tragedy Will Find Us", véritable chef d'oeuvre, on en prend plein la gueule ! Mention spéciales à Chocke et The Disconnect. A vrai dire, les deux seules frustrations de ce concert sont d'une part sa courte durée et d'autre part, la nostalgie d'un concert du groupe en tête d'affiche. Ce qui n'est plus arrivé depuis leur Kavka soldout il y a 3 ans !

Credits : Arne Desmet / Cardinals Media / Trix.

Mais évidemment, le groupe le plus attendu de la soirée est Stick To Your Guns. Il aura fallu pour ça attendre 25 longues minutes après le set des Canadiens pour voir Jesse and co' débarquer sur les planches de la grande scène du Trix. Et sans trop longue intro, c'est directement du lourd qui est lancé à nos oreilles : What Choice Did You Give Us ! Aucun choix, obligé d'ouvrir le pit, de chanter à tue-tête et de bouger tout son corps ! D'autant qu'avec We Still Believe et Against Them All joués juste après, on avait l'impression d'entendre un triplé digne d'un rappel de concert. Mais non. Cela ne faisait que commencer ! 

Première incursion de "True View" dans la set-list avec Owed Nothing et The Sun, The Moon, The Truth ! Le rouleau compresseur est lancé. Que ce soient avec des classiques ou des morceaux plus récents, le public répond toujours au quart de tour. Et ce n'est pas le doublé Such Pain / Empty Heads de l'époque "Diamond" qui prouvera le contraire. Cet album sera d'ailleurs un poil plus représenté que le plus récent "Disobedient" (4 titres contre 3 pour ce dernier). Mais il aura du moins articuler les grandes étapes de ce show : premier titre, dernier titre et titre en milieu de set. Qui est le second élu ? Nothing You Can Do To Me bien sûr ! The Reach For Me sera le morceau le plus doux de la soirée... malheureusement. Oui, malheureusement, ca on espérant secrètement un rappel avec Left You Behind, que ce soit en acoustique ou non. Mais ce n'était pas dans les plans du groupe de la jouer ce soir. Ni sur la tournée apparemment. 

Le concert s'est conclu par un quatuor 5 étoiles : un Doomed By You dévastateur, la chanson d'amour Married To The Noise, le plus vieux tube Amber et l'hymne Nobody. Autant le dire, on était ravi. Seulement, on aurait aimé un set plus long que 55 minutes : seul point noir de cette soirée hardcore magnifique. La frustration se lisait sur les visages des fans présents d'autant que la fin du concert n'avait pas vraiment été annoncée. Quant au rêve de ré-entendre This Is More en live chez nous, c'est encore une fois partie remise.

Set-list : What Choice Did You Give Us, We Still Believe, Against Them All, Owed Nothing, The Sun The Moon The Truth, Such Pain, Empty Heads, Nothing You Can Do To Me, The Reach For Me, Doomed By You, Married To The Noise, Amber, Nobody.

Quoi qu'il en soit, Stick To Your Guns ont prévu qu'ils étaient encore une fois une valeur sûre ! A vrai dire, on ne saurait distinguer qui était le plus heureux encore le groupe et le public hier soir tant le sourire se voyait sur les 5 Ricains sur scène et les 1000 Belges dans la fosse. Prochaine étape : le Groezrock en avril prochain pour ces amateurs de spéculoos !

Credits : Arne Desmet / Cardinals Media / Trix.