Stick To Your Guns ont mis le feu au Muziekodroom

Très souvent, en Belgique, on peut se sentir lésé par rapport à nos pays voisins pour certains concerts spéciaux, notamment l’Allemagne et surtout l’Angleterre. Qui ici n’a jamais bavé en voyant certaines tournées qu’avaient les Anglais et qui ne passaient pas chez nous ? Qui ici ne râle pas de voir la tournée Avenged Sevenfold + In Flames + Disturbed de l’autre côté de la Manche mais pas ici ? Qui ici n’a pas été jaloux de voir les concerts de Stick To Your Guns en février à Londres et en juillet à Kalsruche où ils ont joué leurs deux derniers albums en intégralité ? Pour une fois, compatriotes, nous étions de l’autre côté de la barrière : nous étions la source de jalousie. Première partie de luxe de la (dernière ?) tournée européenne d’Architects ce mois-ci, ils ont eu la gentillesse de booker un concert en last-minute durant leur day-off entre leur concert parisien et celui à Anvers, soldout depuis longtemps. Prévu tout d’abord dans un petit bled flamand, le concert a été déplacé au Muziekodroom à Hasselt vu la forte demande de tickets. Au final, ce sont plus de 500 tickets qui ont été vendus en 7 jours : preuve de l’énorme du groupe désormais ! Seule chance de voir Stick To Your Guns dans une salle sans barrière sur cette tournée. Seule chance de voir Stick To Your Guns dans une salle de moins de 600 personnes sur cette tournée. Seule chance de voir Stick To Your Guns en tête d’affiche sur cette tournée.

Pour participer à cet événement un peu spécial, Ashes et Moments : des valeurs montantes de notre belle scène hardcore. A cause de nombreux problèmes de train, on n’a pas eu l’occasion de voir le quintet de Louvain mais nous sommes heureusement arrivés à temps pour Moments ! Le groupe a eu la chance de jouer devant une salle presque comble qui a relativement bien répondu au hardcore mélodique du band. Tous leurs morceaux les plus connus y sont passés : Our Dreams, The Voiceless, Black Widow, Lost Souls… seule petite déception : ne pas avoir eu droit au nouveau Heartless. Quoi qu’il en soit, les 5 gaillards étaient en forme, ont eu un son plus que correct et ont prouvé une de fois de plus qu’ils étaient potentiellement un des meilleurs jeunes groupes hardcore de notre plat pays !

Credits : Arne Demest – Cardinals

Et vers 21h15, les lumières se sont éteints pour l’entrée sur scène des stars de la soirée, venus tout droit de Los Angeles : Stick To Your Guns ! Une intro digne de X-Files avec leur backdrop à l’effigie de leur nouvel EP Better Ash Than Dust : ils ont décidé de marquer leur entrée ! « Trust Me I Know, When You Look At Me You See ? Nobody At All ! » : ce sont sur ces paroles que Jesse commence le show avec le déjà culte Nobody et que le public peut entrer en ébullition ! Une température de 100° qui ne diminuera jamais avant la fin de ce show intense. Avec un son impeccable, ils nous balancent pour continuer le petit nouveau Universal Language déjà adopté par tous les fans apparemment. « You say fuck the world ? I say fuck you ! » : c’est parti pour Empty Heads et surtout un triple signé Diamond, album le plus représenté ce soir, avec Bringing Your Down et Such Pain. Ca envoie du lourd, ça mosh autant que possible, les sing-alongs pleuvent tout comme les stage-dive et là une petite question trotte dans la tête : vont-ils vraiment nous faire la même set-list qu’en support d’Architects (45 minutes) alors qu’on nous avait annoncé une heure de set sur l’horaire ? On n’allait pas tarder à avoir la réponse. En attendant, les morceaux s’enchaînent, tubes après tubes mais aussi 2-3 speechs de Jesse sur des sujets qu’il avait spécialement envie de partager avec nous : tout d’abord sur le nationalisme qui ne devrait selon lui pas exister (heureusement que Bart De Wever n’était pas dans la salle) en préambule de What Choice Did You Give Us et un peu plus tard, une plus longue intervention sur la situation actuelle à propos des millions de réfugiés venant de Syrie et des préjugés qui tournent autour d’eux : deux discours qui ont été fortement applaudis. Le concert s’est fini sur un triplé implacable : Diamond, Amber et Against Them All. Parfait pour dépenser tout le reste d’énergie qui nous restait, que ce soit dans les bras ou dans les cordes vocales.

Il est 22h05, c’est déjà fini. Un concert en lui-même plus que réussi mais qui nous laisse un peu sur notre faim pour la set-list : exactement la même que sur le reste de la tournée classique avec simplement Diamond en plus. Pas de petites exclusivités : Left You Behind, This Is More ou un révent classique comme The Crown. Pour les nombreuses personnes qui font les deux dates, c’est dommage. Mais ne nous plaignons pas : nous avons eu droit à une date dans un petit club au plus près du groupe qui était dans une forme magistrale et ceux qui n’étaient pas là ont raté quelque chose ! Stick To Your Guns est un des plus gros groupes hardcore actuellement et ont encore une belle marge d’évolution !